Accueil
    En ce moment !
  Artiste-Peintre
        Peinture
        Films
        Poésies
        Fresques
    Homme de pierres
    Terrien engagé
    Voyageur de l'âme
    Galerie
    Artiste croyant
    Droits de la terre
    Terre concept
    Autres sites
    Livres : écri-vin
    Contact
    Nouvelle page

Imprimer

Terre nucléaire

(Exposition pour la Biennales d'Art Contemporain Off - LYON 1997)

Lorsque la présence bascule la lumière et nettoie la nuit,
L'apparence sépare l'image lavée des avis murmurés.
Que peut-trouver l'invisible ?
Une flèche de sentiments vers l'absence ?
Une amorce de compréhension dans la couture sensible ?
une vision déjà ternaire ?

Le vent lit à l'enfant l'histoire de ses huit ans...
Une larme de nuit, le rire du soleil et du repos plein amour.

Pourtant des fleurs ont été déposées devant le tableau,
La musique trahit-elle pour autant la mort ?
Quelle mort ?
La peur de cette féconde et décharnée certitude.

Telle générosité n'est pas visible mais bien agissante.
L'invisible est actif.

Petite histoire illustrant ces propos

Cette histoire raconte un invisible bateau à six côtés,
Ludique, il se pare d'ingénieux tortillons.
Sur ses structures de bois flotté et de pur cristal,
Ses voiles blanches et bleues se gonflent au sud duvent.
Sur le pont jouent les enfants du port partis,
Car les marins sont invisibles pour mieux boire la force,
S'enivre et ronfler de liberté.

Juillet, août 1997
Philippe MONCORGE

Couleurs et matières
Noir : Charbon
Blanc : Sable blanc carrière de Fontainebleau,
Jaune moutarde ou fluorenscent : Autunite